"

Yellel ex.l'HILLIL

Par décret du 4juin 1859, rendu sur le rapport du prince chargé du ministère de l'Algérie et des colonies, il est créé dans la plaine de l'Hillil, province d'Oian, sur ia roule de Mostaganein à Relizane, un centre de population de cinquante Toux, qui prendra le nom de 1 Hillil. Un territoire agricole de dix-sept cent vingt-cinq hectares sept ares quatre-vingts centiares est affecté, à ce centre. La route de l'Hillil à Kalaa remonte toute la vallée du Semmar; au milieu des bouquets d'oliviers on découvre plusieurs marabouts: celui de Sidi-Saada, près duquel on vient en pèlerinage depuis Relizane.Bien que situé à 20 kilomètres de Relizane, L'Hillil en est historiquement une véritable dépendance. OUED HILLIL (Beni Chougran) L'oued ^ïillil est constitué par la jonction des oueds Kalaa et Mesrata. En sortant des Beni Chougran, l'O. Hillil traverse en gorges la plaine de Semmar.l'Hillil, affluent de la Mina, descendu des montagnes d'El-Bordj. Dans la province d'Oran on a trouvé des vestiges de travaux romains sur le Sig, la Mina et l'Hillil, vestiges qui avaient servi de base, à des barrages grossièrement exécutés par les Arabes.

script>!
Dr KRIM-ARBI O.R.L vous remercie pour votre visite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×